Comment mettre en place du storytelling dans votre entreprise ?

Un internaute passe en moyenne 6h43 par jour sur internet, difficile de capter son attention et qu'il se souvienne de vous ! Mais rassurez-vous, un bon storytelling peut faire des miracles !
Comment mettre en place du storytelling dans votre entreprise ?

Le storytelling, c'est quoi ?


Un internaute est sollicité H24 par des informations venant de tous supports (réseaux sociaux, télévision, radio, spots publicitaires), ces informations ne sont donc pas ou très peu retenues.

Souvent utilisé pour se démarquer et captiver l'attention de votre cible, le storytelling va vous permettre de faire la différence auprès de vos clients et leur facilitera leur propre identification aux produits ou services que vous proposez.

Vous aurez compris que le storytelling est un outil marketing très important dans l'air du digital. Il permet de captiver vos clients et d'augmenter considérablement vos ventes.

NB : Même si le français est très peu utilisé en marketing, un mot, emprunté au latin, existe depuis aussi longtemps que nous racontons des histoires : la narration.


Mettre en place du storytelling dans votre stratégie


1. Définir son histoire


Pour définir son histoire il faut commencer par connaître vos objectifs. Posez-vous les bonnes questions, quelles sont vos attentes ? Que souhaitez-vous mettre en avant ? Quel type de communication avez-vous déjà ? Une fois répondu à toute ses questions, vous pouvez commencer à avancer dans votre stratégie de storytelling.

Une fois ses premiers objectifs éclaircis, il vous reste à établir la cible de votre storytelling. Il va falloir créer des Buyer Persona et réunir ses besoins, ses peurs, ses envies, son profil, ce qui le fait réagir afin de déterminer ses attentes et ce qu'il recherche. 

Anticiper les conséquences de ce storytelling, c'est-à-dire ce que votre narration va provoquer chez vos cibles. Vous devez penser aux émotions que vous voulez faire passer : sympathie, joie, réconfort, peur, sécurité…

Ensuite, il faudra choisir le bon support, celui sur lequel vos cibles sont présentes et recherchent leurs informations. Selon vos persona, votre marché (BtoB ou BtoC), le type de produits que vous vendez, le mode de diffusion que vous utiliserez pourront être très différents. Par exemple une marque de prêt à porter pourra concentrer ses efforts sur des réseaux comme Instagram, Facebook ou TikTok alors qu'une start-up qui commercialise un logiciel SaaS privilégiera LinkedIn et Twitter. Dans tous les cas la meilleure méthode est de :

  1. Tester tous les réseaux au début du déploiement de sa stratégie de communication.
  2. Après quelques semaines, étudier lesquels sont les plus réactifs.
  3. Enfin se concentrer sur les plus porteurs et les plus prometteurs en terme de croissance.

Le petit + : Les supports vidéos permettent d'avoir un plus haut taux d'engagement sur tous les réseaux sociaux sauf sur Instagram et Pinterest où les photos restent les reines !


2. Donner vie à votre histoire


Toute histoire à un personnage principal, le protagoniste, cette personne peut-être une personne physique, morale, une mascotte ou même un lieu! 👇 

Les fameux garages du début des plus grands

Attribuez des caractères physiques et/ou psychologiques à vos personnages, faites qu'ils qu'ils deviennent des archétypes. Décrivez-les un maximum au début de votre histoire pour que vos clients puissent les imaginer plus facilement, se les approprier et s'en faire leur propre vision. 


3. Trouver un contexte

 

Une fois le personnage trouvé et le lieu défini, il vous faudra maintenant trouver un élément déclencheur qui va vous permettre de commencer votre histoire lors de cette étape vous pouvez y ajouter des péripéties, des rebondissements ou des surprises (mais veilliez à toujours trouver des solutions positives à celle-ci). Définissez le point de départ et le point d'arrivée de votre histoire. Trouver un élément déclencheur (sans ça pas d'histoire), les péripéties de l'histoire (forcer le trait pour susciter des émotions), tous les problèmes évoqués doivent aboutir à une solution à la fin et si elle est positive et joyeuse, c'est encore mieux.


Le STORYBOARD = l'outil indispensable à tout bon STORYTELLING


Prenons pour exemple une marque de lessive lambda : 

Le point de départ : Une enfant se roule dans l'herbe et à des tâches sur ses vêtements. (élément déclencheur)
Pendant : Les vêtements sont sales (problématique) > Ses parents décident de faire une machine avec cette lessive (solution)
Le point d'arrivée : Vêtement rayonnant et sans tâches. (fin heureuse)

Le message passé auprès des consommateurs est : Lessive puissante 2 en 1 puisqu'elle lave et enlève les tâches, facilite le travail des parents, plus besoin de dépenser plus pour deux produits différents.


Le petit + : Pour agrémenter votre histoire, l'utilisation de l'humour est recommandé (selon les émotions que vous souhaitez transmettre et la thématique de votre histoire racontée), utilisez des mots forts qui vont marquer l'esprit des consommateurs.


4. Toujours plus loin, toujours plus haut


Beaucoup d'entreprises commencent par l'histoire de leur fondation et continuent avec des récits des actions qu'elles mènent. 

Retenez que le but de votre stratégie de communication est de vous inscrire dans la durée. L'objectif est de garder au maximum l'attention de vos clients et d'améliorer leur taux d'engagement sur le long terme. Laissez des ouvertures pour continuer votre histoire, elle ne doit jamais se finir et elle doit pouvoir évoluer en permanence.

Bien que cela semble une évidence, il est quand même bon de le rappeler : veillez à ne jamais mentir auprès de votre cible, vos fournisseurs, tous vos partenaires en général. Ces mensonges pourraient impacter négativement votre image de marque et votre notoriété si un jour ils sont découverts. Et il est très rare qu'un mensonge reste secret éternellement !

Et comme tous vos efforts de communication ont comme seul but d'acquérir de nouveaux clients et de conserver ceux que vous avez déjà réussi à séduire, restez attentifs à leurs avis, leurs réactions (et aussi leurs absences de réactions) et essayer d'identifier ce qu'ils préfèrent et avec quel type de contenus vous obtenez les meilleurs retours de leur part !

Commentaires

0 commentaire